livres films projets

Jean-Pierre ALAUX : homme de radio, journaliste pour la presse épicurienne, il vit dans le Sud-Ouest et concède une large place à l'écriture en tant que romancier, biographe et nouvelliste.


Noël BALEN : écrivain et musicien, il partage son activité entre littérature, production discographique et animation de conférences sur les musiques noires américaines. Son village est Paris.


Un coup de rosé bien frappé

Alors que Saint-Tropez retrouve peu à peu sa sérénité et se repose des fièvres estivales, on s’apprête à vendanger les raisins de la presqu’île. Mais, dans la prestigieuse propriété de La Treille bleue, le rosé de Provence révèle bientôt son âme trouble et secrète.
Le vin est d’autant plus mystérieux que ses assemblages sont improbables : un milliardaire à l’amertume corrosive, une vieille dame astringente, des notaires volatiles, un maître de chais austère, des moines hors d’âge, une Brésilienne capiteuse, un gendarme bien charpenté, il y a là de quoi mettre en alerte tous les sens de Benjamin Cooker !
Le célèbre œnologue bordelais, accompagné de son assistant Virgile, plonge dans une intrigue méditerranéenne qui sent le soufre et les sentiments frelatés.
 
 
 

Crise aiguë dans les Graves

 

Georges Gimonprez, négociant inflexible et propriétaire hégémonique, disparaît dans des circonstances que l’on aurait pu croire ordinaires. Mais, en laissant derrière lui un patrimoine complexe et des projets pharaoniques, cet homme de pouvoir est encore plus encombrant mort que vivant. Après avoir connu autrefois des relations distantes avec ce puissant personnage, l’œnologue Benjamin Cooker était sur le point de l’accompagner dans l’implantation d’un vaste domaine au sud de la Chine. Soutenu par son assistant Virgile Lanssien et sa laborantine Alexandrine de la Palussière, le célèbre expert bordelais va mettre toute sa science et sa perspicacité au service des héritiers. Une veuve raisonnablement éplorée, un neveu au regard fiévreux, une sœur lucide, mais sans éclat, des partenaires chinois ombrageux, des soupçons d’assassinat, des séances de dégustation peu orthodoxes… aux portes de Bordeaux, le terroir des Graves va vivre une crise sans précédent alors que les inondations d’un printemps catastrophique menacent les berges de la Garonne. 
 
 Massacre à la sulfateuse

Quand l’œnologue Benjamin Cooker et son assistant Virgile Lanssien débarquent sur les terres pierreuses de Châteauneuf-du-Pape, l’accueil qui leur est réservé est aussi cinglant et glacé qu’un mauvais coup de mistral. La mission d’expertise qui les attend est des plus délicates. Il leur faut manœuvrer avec tact entre les trois sœurs Castelnau qui, à défaut de s’entendre, veulent vendre le Château Duèze au plus offrant. Les liens du sang qui unissent Anne-Lise, Catherine et Sixtine auront-ils raison des convoitises, des vieilles rancœurs et des jalousies ordinaires ? Tandis que l’aînée tutoie la mort avec dignité, la cadette s’éloigne davantage de ses racines et la benjamine s’accroche désespérément à sa terre. Bien malgré eux, Benjamin et Virgile sont pris au piège d’un drame familial où le vignoble est pris en otage de la façon la plus violente. Ils semblent nombreux ceux qui souhaitent accrocher à leur patrimoine un domaine papal comme naguère on achetait des indulgences pour s’assurer une place au paradis.

 

 

Médoc sur ordonnance

A quelques pas du Fort-Médoc, non loin des berges de l’estuaire, le cadavre non identifié d’une femme est découvert au matin, un tire-bouchon planté dans la nuque. Alors qu’il s’apprêtait à passer un été paisible dans sa maison ombragée de Grangebelle, Benjamin Cooker se retrouve plongé dans une histoire sordide où, bien malgré lui, ses talents d’œnologue sont mis à contribution. Dans la touffeur de l’été girondin, accompagné de son assistant Virgile Lanssien et de sa responsable de laboratoire Alexandrine de la Palussière, il va mener une enquête qui le conduira à fréquenter d’étranges personnages : un patron de presse hâbleur et arrogant, une galeriste parisienne férue d’ésotérisme, un universitaire complexé qui rase les murs, un marabout africain réfugié dans les ruelles bordelaises du quartier Saint-Michel, une vieille fille aigrie au destin contrarié… Que se cache-t-il à la Clinique des Engoulevents, un établissement spécialisé dans la désintoxication alcoolique que dirige le Dr René Charleville, médecin affairiste et un brin cynique ? Si le vin peut être bon pour la santé, il commet parfois de sérieux dégâts quand on le consomme sans modération.

 

 

On achève bien les tonneaux

Dans les replis de la vallée du Lot, une nouvelle race de seigneurs prétend régenter le vignoble de Cahors. Pierre-Yves Pellegrin, puissant homme d'affaires et propriétaire du Château Champ-Grèze, règne en maître sur l'appellation. A une portée de fusil, le Château Hébrard vient d’être acquis par un autre capitaine d'industrie affublé d'un régisseur aux mœurs douteuses. Les ambitions bouillonnent et la soif de pouvoir n'est jamais rassasiée. 
Quand l’œnologue Benjamin Cooker et son assistant Virgile débarquent dans la région pour surveiller les fermentations de la dernière vendange, il règne comme une odeur d'arômes frelatés et de pourriture sans noblesse sur les terres du Quercy. Un crime sordide, un cadavre non identifié, des héritiers en crise d'identité, un commissaire à bout de souffle, des réputations entachées et des honneurs bafoués... 
Quel mystère se cache dans les tannins du vin noir ? Quel secret renferme la cuve nº 13 ?

 

 

Nuit d’ivresse en Castille

Après la disparition tragique de ses parents, la jeune et ténébreuse Gloria Osunera Platero dirige désormais le domaine de Las Espadas Cruzadas, l’une des propriétés les plus en vue de Ribera Del Duero. En accueillant l’illustre œnologue Benjamin Cooker et son assistant Virgile,  la riche héritière entend poursuivre seule l’œuvre de sa famille. 

Mais il traîne comme un parfum de soufre dans cette région viticole au passé glorieux. Un marquis extravagant, un régisseur qui perd la tête, un maître de chais irréprochable, un commissaire sans illusion et des petits vignerons malmenés suffisent à créer un assemblage pour le moins corsé. Entre une escapade gourmande dans la Rioja, un dossier aussi technique que cabalistique et une plongée vertigineuse dans l’univers des cépages, les experts bordelais goûtent à l’ivresse des nuits castillanes.
 
 


Coup de tonnerre dans les Corbières

Une petite maison d’édition régionale propose à Benjamin Cooker de publier ses textes de jeunesse. Nostalgique, l’œnologue le plus capé de l’Hexagone décide de retourner sur les pas de ses premiers écrits.
À peine arrivé dans les Corbières, c’est un véritable déluge qui s’abat soudain sur tout le département de l’Aude. Les routes et les voies ferrées sont bloquées, plusieurs ponts détruits, les villages inondés, les terres ravinées et les vignobles en partie dévastés. En quelques heures, le pays est devenu un champ de bataille apocalyptique dans lequel il est difficile de retrouver ses repères.
À l’heure du bilan, on compte les victimes. Parmi elles se trouve Geronimo, militant extrémiste et redresseur de torts. Sa disparition est loin d’attrister tout le village. D’autant plus que certains habitants n’entendent pas recevoir de leçon, eux qui sont issus de ces générations massacrées par l’armée durant les insurrections vigneronnes du Languedoc, en 1907.

 

 

Une bouteille entre deux mers

A l'ombre de l'abbaye de La Sauve, le regard posé sur les Landes lointaines, Benjamin Cooker accepte une mission d'expertise qui s'avère délicate et pourrait mettre à mal sa réputation.
Un vieux milliardaire californien, une blonde désespérément platine, un avocat québécois un peu trop jovial, une Portugaise incendiaire, un cadavre trop vite enterré, il souffle comme un air de duplicité sur les vignobles de Guyenne. Au fil des saisons, les intérêts s’entremêlent, les ambitions s’entrecroisent, les destins s’entrechoquent et les êtres s’entre-déchirent.
Portés par les humeurs du temps, l’œnologue bordelais et son assistant Virgile finiront par dénouer les fils d’une énigme qui navigue entre deux continents, entre le clair et l’obscur, entre deux eaux.

 
 
 
 
 

Boire et déboires en Val de Loire

Patrick Dieumegarde, considéré comme le plus grand acteur de sa génération, aborde la cinquantaine avec panache. Originaire de Touraine, il s’est offert une somptueuse propriété viticole sur les terres de Vouvray. En l’honneur de sa nouvelle conquête, la ravissante Victoire Margerolle, jeune étoile du cinéma français, il organise une fête en son château de Tremblay.
L’œnologue Benjamin Cooker et son fringant assistant Virgile, winemakers sollicités par Dieumegarde pour leur réputation d’excellence, sont tous deux conviés à cette soirée où viendra briller le Gotha du show-business. Peu coutumier de ces festivités mondaines, les complices bordelais finissent par accepter l’invitation. Ils n’imaginaient cependant pas qu’ils allaient être témoins - et peut-être même acteurs – d’un crime particulièrement sordide.
Deux auteurs de polars traînent également dans la région, en repérage pour leur prochain livre. Eux non plus n’imaginaient pas découvrir des secrets emmurés dans le tuffeau des caves. L’âpre réalité, comme souvent, dépasse la fiction.
Dans la douce quiétude des bords de Loire s’entremêlent de sales histoires trop vite enterrées, quelques désirs frelatés et des ambitions mesquines.

 


Buveurs en série

Pour fêter la dixième édition du fameux Guide Cooker, l'œnologue et auteur à succès Benjamin Cooker est invité à une croisière sur le Danube par son éditeur Claude Nithard. Une fois n'est pas coutume, l'expert en vins emmène son épouse pour lui faire découvrir les mythiques vins de Tokay. L'extravagante et charmante Consuela, la nouvelle maîtresse de Nithard, fait partie de l'aventure. Spectacle d'opéra au théâtre de Vienne, dérive sentimentale sur un palace flottant, visite gourmande de Budapest, conversations brillantes, plaisirs de table, train de luxe parmi les paysages brumeux de Hongrie, tout aurait pu se dérouler dans l'harmonie. Mais ces vacances de rêve tournent bientôt au cauchemar. Portefeuilles volés, papiers et cartes bancaires évaporés, guides un peu trop serviables Au fil des jours, Cooker et Nithard sont les instruments de personnages aux comportements troubles. Pendant ce temps, à Bordeaux, le jeune assistant Virgile est aux prises avec une attaque en règle de mildiou tandis que la responsable du laboratoire de Cooker est victime d'une sauvage agression. Le célèbre œnologue s'apprête à écourter son séjour quand sa femme se fait à son tour délester de son passeport.
Au cœur d'une Europe de l'Est en pleins soubresauts, les rhapsodies hongroises virent parfois à la cacophonie. Dans cette ballade dissonante, Benjamin n'aura d'autre solution que d'improviser.

 

Flagrant délit à la Romanée-Conti

L'œnologue Benjamin Cooker, accompagné de son fringant assistant Virgile Lanssien, se rend en Bourgogne pour y orchestrer les vendanges. À l'heure fatidique où l'on met le millésime en cave, de sombres nuages s'accumulent au-dessus de Nuits-Saint-Georges et de Vosne. Tout le pays est en émoi lorsqu'un violent orage de grêle ravage les grappes mûres, prêtes à être cueillies. Le désastre est d'autant plus terrible que l'on découvre, au même moment, le cadavre dénudé d'une jeune vendangeuse, étudiante à l'école d'œnologie de Beaune.
Entre les ruines du monastère de Saint-Vivant et les frondaisons du château de Gilly, sous les fureurs du ciel et à l'ombre de la croix de la Romanée-Conti, se cachent des secrets de famille, des liens occultes et des amours coupables.
L'inspecteur Cluzel, officiellement chargé de l'enquête, va piétiner dans la boue des vignobles et tombera dans le piège tendu par un assassin qui se plaît à brouiller les cartes. Cooker se mêlera de la partie et saura savourer sa revanche comme on déguste un grand bourgogne, à petites lampées, avec respect et humilité.

 

 

Vengeances tardives en Alsace

Alors que l'Alsace s'illumine pour les fêtes de Noël, un fléau insolite vient assombrir le vignoble. Des parcelles entières sont décimées, aucun cru n'est épargné. Depuis l'invasion du phylloxéra, jamais les vignes de Ribeauvillé, d'Ammeschwihr ou d'Eguisheim n'avaient connu pareille mise à mort. Quand l'œnologue bordelais Benjamin Cooker flanqué de son assistant Virgile débarquent à Colmar, l'affaire échauffe les esprits et réveille les anciennes rancœurs .
Punition divine ou vengeance des hommes ? À la nuit tombée, le monde vigneron tremble et tente de s'organiser pour traquer l'instigateur de ce désastre. La police est sur le pied de guerre alors que l'évêque de Strasbourg invoque le ciel. Quand sonne l'heure des vendanges tardives, Cooker voit sa réputation sérieusement entachée. II lui reste peu de temps pour percer un mystère qui semble prendre racine entre les vignes pentues d'où jaillissent muscats, rieslings, gewürztraminer et autres nectars célestes.

 

 


Le vin nouveau n’arrivera pas

Lorsque Guillaume Périthiard débarque en terre beaujolaise pour y acheter le domaine des Vol-au-Vent, son installation n’est pas du goût de tous. Trop riche, trop ambitieux, trop voyant, il se fond assez peu dans un paysage de tradition où le monde du vin est souvent une chasse gardée.
Dans la sournoise rivalité qui l’oppose à la puissante maison Dujaray, tous les coups sont permis. Entre coups bas, coups fourrés et coups de fusil, Périthiard compte sur l’œnologue Benjamin Cooker pour lui donner un sérieux coup de main.
Alors que toute la région s’apprête à fêter le vin primeur pour le troisième jeudi de novembre, que les négociants sont sur le pied de guerre pour arroser la planète, il semble que le temps soit compté.
Cooker et son assistant Virgile se lancent dans une course contre la montre qui les ballade entre arômes suaves et rumeurs artificielles, cadavres énigmatiques et passions insolubles. Rien ne sert de mourir, il faut arriver à point.

 

 


Ne tirez pas sur le caviste !

Des plages brûlantes de Djibouti aux ruelles enneigées de la Butte Montmartre, le mystérieux Arthur Solacroup a traversé l’existence avec la rage au ventre. Par quels coups du destin cet ancien légionnaire s’est-il retrouvé soudain l’un des meilleurs cavistes de France ? Comment est-il devenu l’un des plus fins connaisseurs de côtes-du-rhône ? Pour quelle raison a-t-il été victime d’une tentative d’assassinat ? Quelle menace plane sur ce militaire défroqué qui a gagné sa respectabilité à la force du goulot ?
A deux pas du vignoble montmartrois, l’œnologue Benjamin Cooker et son assistant Virgile Lanssien s’intéressent de près à cet homme dont le passé s’obscurcit à mesure que le ciel de Paris s’éclaire.
De Châteauneuf-du-Pape aux vignes perchées de Rasteau en passant par les crus de la Côte-Rôtie et de Condrieu, les deux experts bordelais tentent de suivre le parcours frelaté de Solacroup. L’enquête s’annonce aussi vineuse que sinueuse.

 

 


Saint Pétrus et le saigneur

Un tueur en série rôde dans Bordeaux et signe ses crimes d’un rituel étrange dont la police ne comprend pas la signification. Plusieurs vieux messieurs que l’on croyait respectables sont ainsi découverts chez eux, égorgés au milieu d’une mise en scène où la symbolique du vin semble déterminante. Quel esprit torturé peut donc imaginer cette reconstitution symbolique de la Cène où le Christ s’est vidé de son sang ?
Le célèbre œnologue Benjamin Cooker est alors sollicité pour apporter ses lumières dans une enquête où l’actualité s’assombrit de jour en jour. Le défi s’annonce d’autant plus difficile que l’expert en vins, toujours accompagné de son jeune assistant Virgile, est contraint de plonger dans une des périodes les plus obscures de l’histoire de France.
Des ruelles tortueuses du quartier Saint-Pierre aux vignobles paisibles de Pomerol, le mystère s’épaissit davantage alors que la mémoire se réveille, les doutes s’aiguisent et les fantômes ressurgissent.

 

 

 

Les Veuves soyeuses

Issue d’une riche famille de soyeux lyonnais, la flamboyante Alice de Mareuyls se retrouve à la tête d’une propriété de Champagne dont l’avenir semble incertain. En s’adressant au célèbre œnologue Benjamin Cooker, cette femme de tempérament compte asseoir davantage son autorité auprès d’une belle-fille dont elle méprise les origines roturières.
Vénéneuses ou cajoleuses, ambitieuses ou besogneuses, ces veuves à la méthode champenoise s’observent, se provoquent et s’affrontent sous le regard pétillant du jeune Virgile Lanssien, venu prêter main forte dans cette mission délicate.
Les deux experts bordelais prennent leur quartier sur les terres d’Aÿ et tentent de créer une cuvée d’exception compromise par de mauvaises conditions climatiques, des vendanges précipitées et des assemblages difficiles. Parviendront-ils à honorer ce millésime en principe condamné à l’oubli ?
Le conflit entre les deux veuves prend alors une tournure inédite quand Benjamin Cooker, à sa grande surprise, devient l’objet d’une manipulation qui pourrait bien entacher sa réputation.

 


Sous la robe de Margaux

L’été s’annonce difficile, la canicule est meurtrière, les vignobles sont en souffrance, les humeurs s’échauffent et les passions s’exacerbent. Lorsque Margaux, fille de l’œnologue Benjamin Cooker, débarque sur les terres de son enfance pour y passer ses vacances, personne ne peut se douter qu’elle va au-devant d’un grand danger.
Entre la douceur du bassin d’Arcachon, les nuits résineuses du Cap Ferret, la torpeur engourdie de Bordeaux et les paysages brûlés du Médoc, Cooker est contraint de mener une enquête qui le touche au plus près. Les vins de Margaux, tendres et délicats, cachent parfois des secrets sous leur robe élégante.

 
 
 
 
 
 

Le dernier coup de Jarnac

Alors qu'une des plus vieilles maisons de Cognac se trouve confrontée à une OPA hostile de la part d'un groupe d'investisseurs japonais, l'œnologue Benjamin Cooker est sollicité pour faire un audit de ce négoce. Marie-France Lavoisier et ses deux frères, tous trois propriétaires du domaine, s'affrontent pour rester maîtres d'une propriété dont le sort se joue curieusement dans les plus hautes instances de l'État.
Noyade dans la Charente, enjeux politiques et manipulations financières, étreintes sulfureuses et obsèques mondaines, alambics séculaires et souvenirs trahis, Cooker et son assistant Virgile plongent dans l'atmosphère feutrée d'une province qu'ils croyaient beaucoup plus paisible.

 

 

 


Question d’eau-de-vie… ou de mort

Chassé par le franquisme, Francisco Vasquez se réfugie de l’autre côté des Pyrénées, au cœur de la Gascogne. Il entre au service du désargenté baron Jean-Charles de Castayrac dont les armagnacs sont connus jusque dans le Nouveau Monde. Embauché comme saisonnier, Francisco devient au fil du temps le maillon fort du domaine. Il est de toutes les distillations, de tous les assemblages, jusqu’à ce matin de décembre où son corps carbonisé est découvert dans les décombres de l’incendie qui a ravagé l’entrepôt des eaux-de-vie.
L’antique alambic a-t-il explosé ? Défaillance humaine ou acte de malveillance ? Toujours est-il que la compagnie d’assurances chargée d’indemniser le baron de Castayrac diligente Benjamin Cooker pour expertiser le stock d armagnacs réduit à néant. L’estimation se révèle hasardeuse, d’autant que le hasard n’a pas droit de cité dans l’ombre des chais du très peu respectable baron.

 

 


Cauchemars dans les Côtes de Nuit

La Bourgogne va accueillir Benjamin Cooker avec faste. Entre Beaune la charitable et Dijon la conquérante, sous les arcades éternelles de l’abbaye de Cîteaux ou dans les ruelles paisibles de Nuits-Saint-Georges, notre brillant œnologue bordelais retrouve avec bonheur une terre vigneronne qu’il aime et respecte.
Il aurait pu passer un séjour de rêve si certains réveils n’avaient été aussi troublés et troublants. Qui peut donc rôder ainsi et hanter les esprits autour du château du Clos de Vougeot ? Que peuvent bien signifier ces messages venus d’un autre âge ? Faut-il que le sang coule pour aiguiser la mémoire des hommes ?
Cooker cherche à donner un sens à une étrange histoire qui semble remonter à la nuit des temps et qui pourrait presque lui faire perdre son latin.

 

 


Pour qui sonne l’Angélus ?

Benjamin Cooker, œnologue comblé et redouté, bascule soudain dans la tourmente. Loin de ses terres bordelaises, il décide d’aller trouver la paix dans les doux paysages de Touraine.
Mais plusieurs personnages singuliers vont venir troubler un repos pourtant bien mérité : un dandy de grand chemin, une vieille Anglaise bien carrossée, une blonde aux yeux trop bleus, un châtelain à qui l’on sonne les cloches, des gendarmes vite agacés, un maître d’hôtel au zèle angélique… Certains assemblages donnent parfois des crus inclassables.
Des bords de l’Indre jusqu’aux berges de la Garonne, entre un verre de vouvray ou une bouteille de saint-émilion, Benjamin Cooker et son assistant Virgile voudraient bien savoir à quelle heure va carillonner le prochain angélus.


 

 

 

Noces d’or à Yquem

Il ne fait pas bon réveiller les souvenirs douloureux. Dans les brumes du Ciron, au pied de la colline d Yquem, il suffit d’une macabre découverte pour que les rumeurs enflent, les soupçons s’aiguisent, les amitiés et les amours s’effilochent.
A quelques pas de la Tour Blanche, se cache un secret qui repose à l’abri de la lumière. Benjamin Cooker, œnologue aussi réputé que passionné, se retrouve plongé dans la légende dorée des vins de Sauternes. Comment pourra-t-il effacer le trouble qui vient ternir cette région où l’on élève le vin le plus éblouissant qui soit ?

 

 

 

 


Mission à Haut-Brion

Il se passe des choses bien étranges dans le chai du domaine des Moniales Haut-Brion. Qui pourrait en vouloir à une propriété aussi discrète, paisiblement ancrée dans la banlieue bordelaise ?  Autorité incontestée dans le milieu de la vigne et du vin, Benjamin Cooker est l’un des œnologues les plus célèbres au monde. Parfois redouté, toujours respecté, il est souvent consulté pour apporter ses connaissances et livrer ses appréciations. Avec la complicité de son jeune assistant Virgile Lanssien, il va arpenter le prestigieux terroir des Graves où quelques mystères fermentent à l’ombre des grands châteaux.

 
 
 
 
 
 
 
 

 

 

 

 

Le Livre de Poche participe à l’aventure du « Sang de la vigne » en rééditant les volumes au fur et à mesure des adaptations télévisuelles.


Avant chaque nouvel épisode, vous pourrez suivre Benjamin dans sa version papier avant de le retrouver, à l’écran, sous les traits de Pierre Arditi.

Déjà trois titres parus :

 

 

Diffusé sur France 3, le samedi 12 février 2011, le pilote de la série a enregistré 4, 5 millions de spectateurs pour 19% de parts de marché.


« Le sang de la vigne » est produit par Lissa Pillu – Telecip.


Les musiques originales sont composées par Stéphane Zidi et Laurent Sauvagnac (Saison 1) et Jean-Marie Sénia (Saison 2 et 3).

 

Les Larmes de Pasquin (Saint Pétrus et le saigneur),  le 12 février 2011

Réalisation : Marc Rivière

Scénario : Jacques Lebrima, Daniel Tonachella et Marc Rivière
Dialogues : Jacques Lebrima et Daniel Tonachella

Distribution : Pierre Arditi, Claire Nebout, Catherine Demaiffe, Vincent Winterhalter, Rufus, Jean Benguigui, Alexandre Hamidi…

 

Le dernier coup de Jarnac, le 10 décembre 2011

Réalisation : Marc Rivière

Scénario et dialogues : Jacques Lebrima et Christiane Lebrima

Distribution : Pierre Arditi, Marisa Berenson, Catherine Demaiffe, Yoan Denaive, Vincent Winterhalter, Delphine Rich, Nicolas Vaude, Nicolas Moreau, Pierre Boulanger, Raphaël Lenglet, Amélie Lemonnier…

 

La robe de Margaux, le 28 janvier 2012

Réalisation : Marc Rivière

Scénario et dialogues : Jacques Lebrima et Daniel Tonachella

Distribution : Pierre Arditi, Féodor Atkine, Catherine Demaiffe, Yoan Denaive, Claire Nebout, Vincent Winterhalter, Rachel Arditi, Lionel Astier, Arnaud Ducret...

Avec le soutien de la Région Aquitaine.

 

Mission à Pessac (Mission à Haut-Brion), le 04 février 2012

Réalisation : Aruna Villiers

Scénario et dialogues : Jacques Lebrima et Daniel Tonachella

Distribution : Pierre Arditi, Judith Magre, Catherine Demaiffe, Yoan Denaive, Claire Nebout, Vincent Winterhalter, Didier Sauvegrain, Alexandra Loudon, Fédéric Gorny, Anne Serra, Jean-Yves Chatelais, Daniel-Jean Cassagne...

 

Noces d'or à Sauternes (Noces d'or à Yquem), le 01 décembre 2012.

Réalisation : Aruna Villers

Scénario  : Jacques Lebrima et Christiane Lebrima

Dialogues : Christiane Lebrima

Distribution : Pierre Arditi, Dominique Pinon, Vincent Winterhalter, Claire Nebout, Catherine Demaiffe, Yoann Denaive, Thierry Nenez, Suzanne Aubert...

 

Les veuves soyeuses, le 9 mars 2013

Réalisation : Régis Musset

Scénario et dialogues : Jacques Lebrima

Distribution : Pierre Arditi, Yoan Denaive, Evelyne Bouix, Salomé Stévenin, Pierre-Arnaud Juin, Jean-Michel Fête, Michel Cassagne, Jérémie Covillault…

 

Boire et déboires en Val-de-Loire, le 16 mars 2013

Réalisation : Marc Rivière

Scénario : Jacques Lebrima

Distribution : Pierre Arditi, Claire Nebout, Catherine Demaiffe, Christian Vadim, Béatrice Rosen, Christophe Laubion, Marc Duret, Philippe Beglia, Sophie Mounicot, Yvon Martin, Ingrid Mareski…

 

Question d’eau de vie… ou de mort, le 6 avril 2013

Réalisation : Aruna Villiers

Scénario et dialogues : Jacques Lebrima et Christiane Lebrima

Distribution : Pierre Arditi, Yoan DEnaive, Patrick Bouchitey, Théo Costa-Marini,  Jean-Baptiste Martin, Emilie de Preissac, Jacques Frantz, Pasquale d’Inca, Hélène de Saint-Père, Philippe Uchan, Sean Guégan…

 

Du raffut à Saint-Vivant ( Flagrant délit à la Romanée-Conti), le 11 janvier 2014

Réalisation : Aruna Villiers

Scénario : Christiane Lebrima

Distribution : Pierre Arditi, Catherine Demaiffe, Julie Ferrier, Stéphane De Groodt, Carlo Btrandt, Murielle Huet des Aunay, Nathalie Blanc, Mathias Maréchal…

 

Vengeances tardives en Alsace, le 18 janvier 2014

Réalisation : Marc Rivière

Scénario et dialogues : Jacques Lebrima et Nils-Antoine Sambuc

Distribution : Pierre Arditi, Yoan Denaive, Claire Nebout, David Salles, Arnaud Binard, Aladin Reibel, Anne Caillon, Eric Deshors…

 

Cauchemar en Côtes-de-Nuits (Cauchemar dans les Côtes-de-Nuits), le 25 janvier 2014

Réalisation : Aruna Villiers

Scénario : Didier Vinson et Christiane Lebrima

Distribution : Pierre Arditi, Yoan Denaive, Eric Laugérias, Sophie Broustal, Marc Citti, Jean-Marc Roulot…

 

Le mystère du vin jaune (Une bouteille entre deux mers),  le 16 mars 2013

Réalisation : Régis Musset

Scénario et dialogues : Jacques Lebrima et Christiane Lebrima

Distribution : Pierre Arditi, Claire Nebout, Jean-François Stévenin, Delphine Chénéac, Alban Lenoir, Patrick Bonnel, Nanou Garcia, Gamil Ratib…

 

 

 

Tournages à venir :

A partir du mois de mai et jusqu'à la fin de l'été 2014, Pierre Arditi et toute l'équipe de Télécip

vont arpenter les terroirs de France pour y tourner la Saison 4. Les romans en cours d'adaptation sont :

 

Massacre à la sulfateuse

On achève bien les tonneaux

Coup de tonnerre dans les Corbières

 

Noces d’or à Yquem
AOC : Sauternais – Bommes – Barsac – Preignac
SITE : Château d’Yquem

Pour qui sonne l’Angélus ?
AOC : Vignobles de Touraine et de Saint-Emilion – Château Angélus
SITE : Château de la Tortinière à Montbazon 

Le dernier coup de Jarnac
AOC : Vignobles de Cognac (Grande et Petite Champagne) – Jarnac – Cognac
SITE : Château de l’Yeuse (à Châteaubernard, près de Cognac)

Flagrant délit à la Romanée-Conti
AOC : Vignoble de la Romanée, entre Nuits Saint-Georges et Dijon.
SITE : Monastère de Saint-Vivant

Une bouteille entre deux mers
AOC : Vignobles de l’Entre-deux-Mers, entre Créon et Targon
SITE : Abbaye de La Sauve Majeure

Question d’eaux-de-vie ou de mort
AOC : Vignobles d’armagnac (Eauze – Cazaubon )
SITE : Labastide d’Armagnac – Château du Prada (Landes)

Les Veuves Soyeuses
AOC : Vignobles de Champagne (Montagne de Reims) – Epernay – Aÿ – Bouzy
SITE : Château de Fère en Tardenois, près de Reims

Ne tirez pas sur le caviste !
AOC : Vignes de Montmartre à Paris – Rue Lepic – Vignobles de Rasteau 
SITE : Bastide de Richerenches – Château de Rochegude (Vaucluse)

Buveurs en série
AOC : Vignobles du Tokaj (Hongrie)
SITE : Budapest. Vienne

Vendanges tardives en Alsace
AOC : Vignobles alsaciens – Ribeauvillé – Riquewihr
SITE : Cathédrale de Strasbourg – Colmar

Mission à Haut-Brion
AOC : Vignobles de Haut-Brion, Mission Haut-Brion, Les Carmes Haut-Brion (Talence-Pessac)
SITE : La cité Fruges (Le Corbusier)

Saint Pétrus et le saigneur
AOC : Vignoble de Pomerol – Château Pétrus
SITE : Gare de Bordeaux

Cauchemars dans les Côtes de Nuit
AOC : Clos Vougeot, Vignobles de Morey Saint Denis
SITE : Hospices de Beaune - Abbaye de Cîteaux

Coup de tonnerre dans les Corbières
AOC : Vignobles des Corbières - Boutenac
SITE : Ferrals en Corbières – Narbonne

Boire et déboires sur les bords de Loire
AOC : Vignobles de Vouvray et Montlouis
SITE : Château de Pray - Amboise

Le vin nouveau n’arrivera pas
AOC : Vignobles du Beaujolais
SITE : Villefranche sur Saône - Lyon 

Sous la robe de Margaux
AOC : Vignobles de l’AOC Margaux – Château Margaux
SITE : Cap Ferret – Bassin d’Arcachon

Nuits d’ivresse en Castille
AOC : Vignoble de la Rioja - Logroño
SITE : Valladolid - Ribera Del Duero 

 

CRIMES GOURMANDS : la série pour les gastronomes du polar !

De la cave à la cuisine, il n'y a qu'un pas. Et les éditions Fayard l'ont franchi. 

Noël Balen, en collaboration avec Vanessa Barrot, lance la nouvelle série " Crimes gourmands ". Le premier volume s'intitule " Petits meurtres à l'étouffée ", une déambulation intriguante dans les bouchons de Lyon, capitale des fines gueules.

Début octobre, paraîtra le 2ème volume : " La crème était presque parfaite " qui se déroule en Normandie.

 

cliquez ici 

 

Le vin fait son cinéma

Du jeudi 29 mai au dimanche 1er juin 2014, s'est déroulé le Festival International Oenovideo. Cette 21e édition se tenait cette année à Valençay, à l'occasion des dix ans de l'appellation.

Noël Balen a accepté d'être membre du Grand Jury présidé par le réalisateur et producteur Bibo Bergeron.

Au programme, plus d'une trentaine de films venus du monde entier, dédiés à la vigne, au vin et aux hommes qui les façonnent.

La remise des prix aura lieu en septembre à Paris, au Palais du Luxembourg.

 

 

Le coffret de la saison 2 est disponible

Il regroupe les épisodes " Question d'eau-de-vie... ou de mort ", " Noces d'or à Sauternes ", " Boire et déboires en Val de Loire ", " Les veuves soyeuses ". Quatre DVD joliment présentés pour fêter cet excellent millésime.

 

Saison 4 !

Après les succès d'audience de la saison 3, " Le sang de la vigne " continuera de couler. La saison 4 est en cours d'élaboration (scénarios, repérages, castings...). La société de production TElecip s'attelle à l'adaptation de " Massacre à la sulfateuse", " Coup detonnerre dans les Corbières " et " On achève bien les tonneaux ". Les tournages auront lieu entre le printemps et l'automne 2014.

 

Prochains millésimes !

Le 23ème volume " Un coup de rosé bien frappé " est désormais en librairie. Benjamin Cooker y arpente les terroirs de Provence et plonge dans une curieuse intrigue du côté de Saint-Tropez.
 
Le 24ème volume, " La guerre des bouchons" paraîtra courant 2015. Il se déroulera dans le Roussillon avec une petite escapade au Portugal.
 
 
« Le vin console les tristes, rajeunit les vieux, inspire les jeunes, soulage les déprimés du poids de leurs soucis. »  Lord Byron
 
 
Le sang de la vigne à l'export
 
Outre les nombreuses traductions des livres, les téléfilms séduisent hors de nos frontières. Les USA, la Grande-Bretagne, le Canada et le Japon ont acheté les droits de diffusion de la série TV. De quoi abreuver la curiosité de nos lecteurs-dégustateurs...
 
 
Benjamin Cooker à New York !
Après avoir été traduite en espagnol, tchèque, portugais (Brésil), ukrainien, la série du "Sang de la vigne" a désormais traversé l'océan pour s'épanouir sur le marché nord-américain. La traduction anglaise est signée par Anne Trager qui a travaillé sur le premier volume " Mission à Haut-Brion " que l'on peut retrouver sous le titre " Treachery in Bordeaux " (Lefrenchbook.com).
D'autres volumes ont suivi : " Grand Crueist ", " Nightmare in Burgundy ", " Deadly Tasting "...
Après des débuts remarqués sur les sites de vente en ligne numérique, les versions papier sont à venir (été 2014).
 
 
Coffret DVD - Intégrale Saison 1
Publié par la société Citel, la première saison de l'adaptation télévisuelle est désormais disponible en coffret de 4 DVD. Sur la jaquette du boitier, Pierre Arditi y lève son verre de rouge sous un cirel orageux, en plein coeur du vignoble.  Un objet élégant que l'on ouvre avec jubilation comme on le fait parfois en déflorant une caisse de grands crus.
 

Le coffret DVD

 

 

 

nono a toulouse

 

 
Jean-Pierre Alaux et Noël Balen sont toujours ravis de pouvoir rencontrer leurs lecteurs (dont beaucoup sont des lectrices) et de partager ainsi quelques émotions autour de la dive bouteille.
 
Voici l’agenda des prochaines dédicaces : 
 

27-28 septembre 2014

Livres en vignes – Clos Vougeot (21)

Dédicaces + débat (dimanche 11h00)

 

17-19 octobre 2014

Lourdes – Les Journées Magiques de l’Atelier Imaginaire (65)

Dédicaces + rencontres

 

8-9 novembre 2014

Foire de Brive (19)

 

22-23 novembre 2014

Salon du Livre Gourmand - Périgueux (24)

Dédicaces + débats (voir programme)

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Les coups de cœur de Benjamin Cooker

 

Château Pavie : le royaume de Perse

Tresser des lauriers à un grand saint-émilion pourrait paraître superfétatoire. Or, l’aventure Pavie, même si elle était pavée de bonnes intentions par son nouvel acquéreur Gérard Perse, n’était pas gagnée d’avance. En 1993, l’homme vendait ses supermarchés en région parisienne pour s’enterrer au pied de la citadelle vigneronne. Bien lui en a pris. A l’instar des Cathiard (Smith Haut-Lafitte), d’A.D. Perrin (Lagrezette à Cahors), il s’est fait plus royaliste que nombre de roitelets de l’appellation. L’exigence à tous les stades de la vinification a fait de Château Pavie un bijou qui, au gré des millésimes, n’en finit pas d’enchanter les connaisseurs. Benjamin Cooker a glissé dans sa cave quelques 2003, mais aussi des 2004 au bouquet de violette et de cerise. Vous seriez bien inspiré de l’imiter !

 

L’Amphitryon : dans les étoiles !

Qui se souvient, il y a dix ans encore, du jeune pâtissier qui régalait les clients du Gindreau ? (Saint-Médard dans le Lot). Aujourd’hui, le chef prodige Yannick Delpech a accroché deux étoiles à L’Amphitryon de Colomiers, aux portes de Toulouse. Son génie défie le temps et surtout les coups du sort. Il y a un an, son restaurant était réduit en cendres à la suite d’un incendie accidentel. Tel le phénix, le jeune chef a décuplé son énergie et l’établissement dresse à nouveau ses couverts face aux chaînes d’assemblage d’Airbus.  Et comme une renaissance ne se fait jamais seule, il signe cet automne un magnifique album avec le photographe culinaire David Nakache « Les ailes du plaisir » (éditions Menu fretin). Il y détaille son caviar végétal, vodka à l’herbe de bison et kiwi de l’Adour ou encore son foie gras de canard du Sud-Ouest poché au porto en éclair macaronné à la violette de Toulouse et au truffe noire.  Cooker et son assistant Virgile ont à l’Amphitryon leur rond de serviette !

 

Le marché Poncelet : Paris est un village

A deux pas des Champs-Elysées et de l’Arc de Triomphe, il existe un lieu hors du temps où il fait bon plonger. Le marché de la rue Poncelet (XVIIe arrondissement) est un petit « ventre de Paris » qui aurait ravi Zola. Deux fromagers (le beurre est coupé au fil et le camembert à la truffe est à se damner), pas moins de quatre cavistes très achalandés, dont un consacré aux petits producteurs indépendants, deux pâtisseries, une brûlerie de café, deux boulangeries, deux fleuristes, six boutiques de fruits et légumes… Tout y est toujours frais, livré chaque matin. Si vous cherchez du poisson et des fruits de mer, vous ne pourrez éviter une halte chez l’impeccable maison Daguerre. A deux pas, la charcuterie des frères Divay (pâtés en croûte et jambon à l’os) et juste à côté la boucherie Roger établie depuis plusieurs générations. Ça braille et ça brasse, il y a de la gouaille et de la bonne humeur. Des musiciens de rue se mêlent aux passants, les générations se côtoient, le bourgeois se frotte au peuple. Paris est un village et c’est tout un art que d’y vivre.

 

Le Petit Commerce : l’air du large

Au départ, il y a un homme. Et il s’appelle Fabien Toureille. Comme souvent lorsqu’un lieu est chargé de chaudes vibrations et de bonnes intentions, il faut un personnage hors normes, un trublion de quartier, un affranchi des conventions, un iconoclaste de la nuit. Bref, un chic type qui aime la vie. Les yeux vifs, la fossette malicieuse, l’oreille aux aguets, toujours un bon mot accroché aux lèvres, Fabien nous gâte et nous bichonne avec la meilleure carte de poissons de la région de Bordeaux. Tronçons de turbot, barbue sauvage, filets de vive et de saint-pierre, médaillons de lotte, pavé de maigre, anguilles à la persillade, tartare de thon, poêlée de coquillages, joues de lotte, dos de cabillaud, il y a quelque chose de vertigineux dans ce restaurant chaleureux de la Rue du Parlement. On peut accompagner le tout d’une purée à l’huile d’olive montée à la fourchette ou d’une cassolette de cèpes et de girolles. Mais, on peut aussi se contenter de superbes tapas avec une assiette de bulots ou de bigorneaux, d’huîtres du bassin, de crevettes fraîches ou de moules grillées à la plancha. Bref, ici, en plein cœur du Bordeaux historique, c’est la seule adresse où l’on peut respirer l’air du large…

 

Alsace : entre les lignes, entre les vignes…

Alors que Benjamin Cooker s’apprête à vagabonder du côté de Strasbourg et Colmar pour y déguster ses « vengeances tardives » devant les caméras (printemps 2013), il convient de citer deux  hommes du pays qui réunissent les deux passions de notre héros, à savoir : le livre et le vin.

Frédéric Versolato, après trente ans de carrière à la Fnac, où il fut responsable des magasins de Colmar, Mulhouse et Bâle, se lance aujourd’hui, à 54 ans, comme libraire indépendant. Un beau défi pour cet amoureux des livres, qui a installé sa boutique en plein centre-ville de Mulhouse, afin d’en redynamiser le cœur. Longue vie à cette courageuse aventure !

Romain Iltis, natif de la vallée de Munster et ancien élève des lycées hôteliers de Guebwiller et d’Illkirch, a remporté le titre convoité de meilleur sommelier de France. Ardent défenseur des vins d’Alsace, il prône aussi l’ouverture à d’autres terroirs, y compris les plus «exotiques». Après plusieurs années à « La Verte Vallée », à Munster, il est désormais sommelier à « L’Arnsbourg », le trois étoiles lorrain de Baerenthal. Toutes nos félicitations pour ce titre amplement mérité !

 

 

 

 

 

Nom et Prénom :
Adresse E-mail :
Message :
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Fayard : www.fayard.fr
 
Livre de poche : www.livredepoche.com
 
Telecip : www.telfrance.fr
 
France 3 : www.france3.fr
 
Jean Pierre Alaux : www.jean-pierre-alaux.book.fr
 
Noël Balen : www.noelbalen.com
 
 
Interview : VOIR LA VIDEO 
 
Tournage : VOIR LA VIDEO 1   -   VOIR LA VIDEO 2    
Modifier ce texte puis sauvegardez.
Modifier ce texte puis sauvegardez.
Copyright ©Fayard 2011/2012
cancel.png
Modifier